Seeing Machines lance le système de surveillance du conducteur de secours Guardian pour les véhicules autonomes expérimentaux

Le système de surveillance du conducteur de secours Guardian (Guardian Backup-driver Monitoring System, Guardian BdMS) est conçu pour s »assurer que le conducteur de secours d »un véhicule expérimental auto-conduit est alerte, conscient et prêt à prendre le contrôle du véhicule dès que nécessaire.  

Seeing Machines a signé un accord avec un client et mène des discussions avancées avec un certain nombre de sociétés à la pointe du développement de véhicules autonomes.

Un nombre croissant d »entreprises technologiques, de constructeurs automobiles et d »exploitants de parcs de véhicules développent actuellement des parcs expérimentaux de véhicules autonomes et semi-autonomes. Les tests de véhicules automatiques sur route ouverte sont cruciaux pour l »efficacité de la recherche et du développement, mais ils présentent également des risques évidents pour le grand public. Dans la plupart des cas, on fait appel à des conducteurs de secours humains durant la phase de test pour garantir une utilisation sûre du véhicule à tout moment.

En 2017, le Comité américain de sécurité des transports (US National Transportation Safety Board) a recommandé d »équiper les véhicules autonomes et semi-autonomes de systèmes de surveillance du conducteur lors des tests afin d »améliorer la sécurité et de réduire les accidents dus à la fatigue, à la baisse de l »attention ou à la distraction du conducteur de secours.

Le Guardian BdMS met à profit la technologie de surveillance du conducteur de qualité automobile FOVIO de Seeing Machines dans un système modernisé pratique pour les parcs de véhicules tests du niveau 3 (« automatisation conditionnée, absence d »attention visuelle ») au niveau 5 (« absence de tout conducteur ») de la SAE (Society of Automotive Engineers).

La fonction première du système Guardian BdMS avec caméra est de suivre le visage et les yeux du conducteur de secours durant le test sur route du véhicule autonome ou semi-autonome, de rapporter les informations relatives à l »état du conducteur (p. ex. attention sur route ou hors route), et d »identifier les éléments distrayants de plus en plus graves (p. ex. attention insuffisante du conducteur sur la route).

Nick DiFiore, vice-président principal et directeur général des activités automobiles chez Seeing Machines a déclaré : 

« La conduite automatisée simplifiera la conduite, la rendra plus confortable, et, enfin de compte, plus sûre. Confier la tâche de conduite à un ordinateur deviendra une réalité, mais le chemin pour y arriver sera progressif, complexe et potentiellement dangereux. Il est nécessaire que les véhicules automatisés fonctionnent de manière sûre et fiable dans des conditions réelles.

» Forts de nos plus de huit années d »expérience dans la fourniture de solutions de sécurité pour la surveillance du conducteur au sein des parcs de véhicules commerciaux et industriels et pour les véhicules particuliers, nous avons développé un produit spécialement conçu pour répondre aux exigences des propriétaires et exploitants de parcs de véhicules expérimentaux automatisés, dans le but d »innover en toute sécurité et de procéder à des tests de la technologie de conduite automatisée sur route. »

Pour en apprendre davantage sur le produit, veuillez cliquer ici.

À PROPOS DE SEEING MACHINES

Seeing Machines (LSE : SEE), société mondiale dont le siège se situe en Australie, est un chef de file de l »industrie des technologies de vision par ordinateur, lesquelles permettent aux machines de voir, de comprendre et d »aider les gens. La plateforme d »apprentissage automatique de la vision de la société est capable de fournir des éléments de compréhension des conducteurs en temps réel grâce à l »analyse de leur tête, de leur visage et de leurs yeux via l »intelligence artificielle. Grâce à ces informations, les Driver Monitoring Systems (systèmes de surveillance du conducteur, DMS) peuvent surveiller l »attention du conducteur ou de l »opérateur et repérer un état de somnolence et de distraction dans de nombreux secteurs des transports.

Seeing Machines développe des DMS pour les marchés de l »automobile, de la flotte commerciale, de l »aviation, de la voie ferrée et du tout-terrain. La société dispose de bureaux en Australie, aux États-Unis, en Europe et en Asie, et fournit des solutions multiplateformes allant des logiciels et processeurs embarqués au système des marchés secondaires et aux solutions de services pour les leaders du secteur dans chaque marché vertical.

Le DMS est aujourd »hui considéré comme une technologie de sécurité essentielle pour l »industrie automobile, en particulier avec le développement des voitures semi-autonomes et autonomes. Le DMS est également de plus en plus vu comme un élément de sécurité intégral dans le secteur de la logistique et du transport commercial à l »échelle mondiale. www.seeingmachines.com

REQUÊTES DES MÉDIAS

Instinctif Partners
Adrian Duffield/Kay Larsen/Chantal Woolcock
Tél. : + 44 20 7427 1412

Seeing Machines 
Sophie Nicoll
Tél. : + 61 419 149 683

 

Photo – https://mma.prnewswire.com/media/741452/Seeing_Machines_GuardianBdMS.jpg

 

CANBERRA, Australie, 12 septembre 2018 /PRNewswire/ — Seeing Machines Limited (AIM : SEE) (« Seeing Machines » ou la « société »), société de technologie avancée de vision par ordinateur qui conçoit des systèmes de surveillance d »opérateur par IA pour améliorer la sécurité des transports, a lancé un nouveau système de surveillance des conducteurs pour les véhicules autonomes en réponse à la demande claire née du déploiement croissant de véhicules autonomes et semi-autonomes expérimentaux.